stimulus


stimulus

stimulus [ stimylys ] n. m.
• 1795; mot lat. sc.; cf. a. fr. stimule « aiguillon » et fig. (XVIe); de stimuler
Physiol. Cause externe ou interne capable de provoquer la réaction d'un système excitable. excitant. « lorsque tel organe [...] se contracte ou frémit sous le stimulus » (Maine de Biran). stimulation. Réflexe conditionné déclenché par un stimulus artificiel. Des stimulus ou des stimuli. Stimulus sensoriels et stimulus psychiques.

stimulus, stimulus ou stimuli nom masculin (latin stimulus, aiguillon) Tout élément physique, chimique ou biologique capable de déclencher des phénomènes dans l'organisme, notamment des phénomènes nerveux, musculaires ou endocriniens. ● stimulus, stimulus ou stimuli (expressions) nom masculin (latin stimulus, aiguillon) Stimulus signal, synonyme de stimulus déclencheur. ● stimulus, stimulus ou stimuli (synonymes) nom masculin (latin stimulus, aiguillon) Stimulus signal
Synonymes :
- stimulus déclencheur

stimulus
n. m. PHYSIOL Facteur (externe ou interne) susceptible de déclencher la réaction d'un système physiologique ou psychologique. Des stimulus ou des stimuli.

⇒STIMULUS, subst. masc.
PHYSIOL., PSYCHOL.
A. — Agent externe (lumière, son) ou interne (gonadostimuline), opérant généralement avec soudaineté, capable de provoquer une réponse motrice ou glandulaire dans un système organique excitable à condition de l'atteindre avec une intensité suffisante (seuil) (d'apr. PIÉRON 1973 et THINÈS-LEMP. 1975). La détermination du seuil absolu d'une sensation se heurte à une difficulté qui tient à une variabilité notable des réactions; un stimulus moindre qu'un autre peut cependant engendrer une réponse sensorielle que cet autre n'engendrait pas (PIÉRON, Sensation, 1945, p. 49).
♦ [Avec déterm. précisant la nature du stimulus] Stimulus acoustique, électrique, olfactif. L'œil humain (...) transforme les stimuli radiants reçus en trains d'influx nerveux, ceux-ci étant envoyés au cerveau par le canal des nerfs optiques et communiqués au psychisme de l'observateur (Hist. gén. sc. t. 3, vol. 2, 1964, p. 202).
En partic. Stimulus adéquat. ,,Stimulus dont la forme d'énergie est celle à laquelle l'organe récepteur est spécifiquement sensible`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Stimulus absolu ou inconditionnel. Stimulus normal pour une réponse déterminée (la poudre de viande déclenchant la salivation chez le chien). V. infra ex. de Ruyer. Stimulus conditionnel. Stimulus qui n'est capable de provoquer seul une réponse réflexe déterminée qu'après avoir été associé plusieurs fois de suite à l'application du stimulus normal de cette réponse (d'apr. PIÉRON 1973). Le stimulus conditionnel ne provoque pas la même réponse que le stimulus absolu, mais une réponse préparatoire à base corticale, alors que le réflexe absolu est un processus sub-cortical (RUYER, Cybern., 1954, p. 74). Stimulus neutre. ,,Stimulus qui ne déclenche pas la réaction inconditionnelle que l'on veut placer sous son contrôle par un procédé de conditionnement`` (THINÈS-LEMP. 1975). Un son est un stimulus neutre vis-à-vis d'une réaction salivaire (THINÈS-LEMP. 1975).
B. — Agent externe, objet, événement, aspect, changement d'aspect, susceptible d'influencer le comportement du sujet (d'apr. PIÉRON 1973 et THINÈS-LEMP. 1975). L'enquêteur se donne pour objet l'exploration d'une réaction particulière de l'enquêté à un stimulus déterminé (un message transmis par la presse ou la radio, par exemple (...)) (Traité sociol., 1967, p. 145).
En compos. Stimulus-réponse. Schéma exprimant une relation stable, innée ou acquise, physiologique ou psychologique, entre une stimulation donnée et la réponse qu'elle provoque, qui joue un rôle capital dans le behaviorisme, la réflexologie du conditionnement qui ont tendance à en faire le modèle théorique explicatif de toutes les conduites humaines (abrév. S-R qui devient S-O-R lorsque l'organisme du sujet intervient comme paramètre dans la relation) (d'apr. Foi t. 1 1968). Le couple stimulus-réponse, qui forme la base du comportement, exprime seulement un ajustement mécanique. L'organisme, par ses réponses, modifie son état physiologique de telle sorte que le stimulus ne suscite plus de réaction; la stimulation vient donc rompre un état d'équilibre que rétablit la réponse (Hist. sc., 1957, p. 1672).
Stimulus signal, stimulus signe. Synon. de (stimulus) déclencheur (v. ce mot B). Le stimulus devient alors un stimulus signe qui commande une motricité capable d'assurer le retour à un équilibre passagèrement détruit (...). Cet aspect de signal du milieu extérieur s'oppose aux qualités d'agent de certains stimuli qui ne déclenchent qu'une locomotion sans aboutissement spécifique (Encyclop. univ. t. 4 1969, p. 787c, s.v. comportement animal).
REM. Stimule, stimulus, subst. masc. a) Bot. ,,Poil fin, un peu raide, dont la piqûre injecte une substance irritante`` (GDEL). Stimule ou stimulus de l'ortie (d'apr. GDEL et ROB. 1985). b) Entomol. ) Stimule. Soie ou poil dont le contact provoque une douleur brûlante ou des démangeaisons comme chez les chenilles processionnaires (d'apr. SÉGUY 1967). P. anal. Dard de l'abeille. Ruche de combattants qui s'apprêtaient à tailler les chairs de leurs sabres, à les perforer de leurs lames, comme font les abeilles avec leur « stimule » (D'ESPARBES, Folie épée, 1927, p. 924). ) Stimuli, subst. masc. plur. ,,Les petites épines aiguës de certaines larves xylophages — sing. stimulus`` (SÉGUY 1967).
Prononc. et Orth.:[stimylys]. Att. ds Ac. 1835, 1878. Plur. cour. des stimuli et rarement des stimulus (v. Lar. Lang. fr., ROB. 1985 ainsi que HANSE Nouv. 1983: ,,Pluriel à recommander: des stimulus. Cependant des stimuli est courant``). Prop. du Conseil sup. de la lang. fr. ds Docum. admin. du J.O., 6 déc. 1990: des stimulus, v. p. 15 sur le plur. des mots empr. Étymol. et Hist. 1785 (CULLEN, Élém. de méd. prat., trad. Bosquillon, t. 1, p. 93). Mot lat., propr. « aiguillon ». Cf. la forme francisée stimule pour désigner un aiguillon et au fig. une excitation (1529 [éd.], LOYS LASSERRÉ, Vie de mons. S. Hierosme, V ds GDF. Compl.). Fréq. abs. littér.:75.

stimulus [stimylys] n. m.
ÉTYM. 1795, trad. Cullen; mot lat., proprt « aiguillon ». → Stimule.
Agent externe ou interne capable de provoquer la réaction d'un système excitable. Excitant. || Action du stimulus sur un organe. Stimulation, et aussi excitation. (Au plur. des stimulus, ou plus couramment des stimuli). || Stimuli sensoriels et stimuli psychiques du désir sexuel (→ Érotique, cit. 2). || Stimulus signal, susceptible de déclencher une réaction chez un animal.
1 (…) les physiologistes se sont crus autorisés à dire dans un langage qu'on pourrait croire métaphysique, que lorsque tel organe, musculaire par exemple, se contracte ou frémit sous le stimulus, c'est parce qu'il en sent l'excitation en vertu du mode spécial de sensibilité qui lui est propre suivant les uns, communiquée, suivant les autres, par les nerfs (…)
Maine de Biran, Du physique et du moral de l'homme, I, §V.
2 Le modèle actuel stimulus-réponses (ou S → R), qui a remplacé pour beaucoup d'auteurs l'« association » artificielle du passé, peut, selon les cas, conduire ou ne pas conduire aux mêmes inconvénients atomistiques, et ce seul fait prouve d'emblée qu'organisant son expérience le chercheur y projette toute une problématique dont l'existence même montre la difficulté de s'en tenir strictement à une ascèse positiviste. Si le dispositif expérimental est morcelé en petits stimuli discontinus et indépendants, le schéma S → R ramène au strict associationnisme (mais naturellement entre perceptions et mouvements, sans plus d'allusion à des images problématiques).
J. Piaget, Épistémologie des sciences de l'homme, p. 147.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • stimulus — stim‧u‧lus [ˈstɪmjləs] noun [singular, uncountable] something that helps a process to develop more quickly or strongly: stimulus to • The discovery of oil acted as a stimulus to the local economy. ˌfiscal ˈstimulus ECONOMICS an attempt to make… …   Financial and business terms

  • stimulus — stimulus, stimulant, excitant, incitement, impetus can all mean an agent that arouses a person or a lower organism or a particualr organ or tissue to activity. Only the first three words have definite and common technical use. Stimulus, in this… …   New Dictionary of Synonyms

  • Stimulus — may refer to:*Sha Stimuli, a brooklyn based rapper. *Stimulus (band), an experimental band *Stimulus (physiology), something external that influences an activity *Stimulus (psychology), a concept in behaviorism *Input to a system in other fields… …   Wikipedia

  • Stimulus — Stim u*lus, n.; pl. {Stimuli}. [L., for stigmulus, akin to L. instigare to stimulate. See {Instigare}, {Stick}, v. t.] 1. A goad; hence, something that rouses the mind or spirits; an incentive; as, the hope of gain is a powerful stimulus to labor …   The Collaborative International Dictionary of English

  • STIMULUS — apud Terentium Phormione, Act. 1. sc. 2. v. 28. Nam quae inscitia est Adversum stimulos calces, supple iactare? κέντρον est Aeschylo, Agamemn. v. 1620. Πρὸς κέντρα μὴ λάκτιζε et Scriptori sacro Actorum c. 9. versu 5. et c. 26. v. 14. ubi eadem… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • stimulus — plural stimuli, 1680s, originally as a medical term, something that goads a lazy organ (often the male member), from Mod.L. stimulus goad (see STIMULATION (Cf. stimulation)). General sense is from 1791. Psychological sense is first recorded 1894 …   Etymology dictionary

  • stimulus — stȉmulus m DEFINICIJA term. djelovanje neke vrste energije na osjetne receptore; podražaj ETIMOLOGIJA lat. stimulus ≃ stimulans: poticajan ← lat. stimulare …   Hrvatski jezični portal

  • Stimŭlus — (lat.), 1) spitziges Ding, Stachel; bes. 2) eiserne Spitze an einem Stab, womit Fuhrleute u. Landbauer die Zugthiere antrieben; 3) eiserne Spitzen, welche da ausgestreut wurden, wo man sich eines Angriffs der Reiterei versah, vgl. Fußangeln; 4)… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • stimulus — I noun activator, animator, arouser, calcar, catalyst, catalytic agent, cause, drive, encouragement, excitant, fillip, goad, impetus, impulse, incentive, incitamentum, incitement, inducement, influence, inritamentum, motivating force, motive,… …   Law dictionary

  • Stimulus — Stimulus,der:1.⇨Antrieb(1)–2.⇨Reiz(1) …   Das Wörterbuch der Synonyme


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.